Friandises naturelles et zéro déchet!

Bonjour,

Je souhaitais partager avec vous les différentes friandises/trucs à mâchonner que je donne à Isaac, que ça soit pour nettoyer son tartre, combler ses besoins masticatoires, l’occuper pendant mes absences ou encore le récompenser lorsqu’il agit correctement.

os.jpgTout d’abord, j’ai vidé mon stock d’os en peau de buffle que l’on trouve en vrac dans toutes les animaleries. Suite à la lecture d’articles tels que celui-ci, j’ai décidé de  passer au naturel, et de limiter au maximum le chimique!

  • Bois de cerf/daim: il est très facile de s’en procurer en animalerie, sur internet, et si vous avez de la chance en forêt. Avant de le donner à votre chien, vérifiez que le bois soit « au naturel » (sans vernis ni peinture), et qu’il n’y ait pas d’angle vif suite à la coupe. Il en existe de différentes tailles, et certains sont coupés en deux dans la longueur pour un accès plus facile à la moelle. A vous de choisir selon la taille de votre chien et la puissance de sa mâchoire! En six mois, mon chien-loup tchécoslovaque n’en a usé que 2 centimètres ^^
  • Corne de buffle d’eau: trouvable en animalerie ou sur internet. Tous les chiens de mon entourage adorent ça! En revanche, ça laisse des copeaux partout…
  • 1514056217556Oreilles de cochon, de lapin, d’agneau, de bœuf, de daim, etc séchées: trouvables en animalerie ou sur internet. Mon chien préfère celles ayant encore les poils, et n’est pas fan de celles de lapin « nues ».  On peut également leur donner les oreilles crues (surtout si le chien est au barf), trouvables chez le boucher.
  • Nerfs/cimiers de bœuf séchés: Souvent par bouts de 12cm de long, les chiens en raffolent. Je les donne congelés, pour rallonger de quelques minutes leur durée de vie!
  • Sabots de veau: mon boucher m’en donne, mais on peut également s’en procurer sur internet. Très tendres, c’est vite mastiqué (en tout cas avec un grand chien).
  • Fromage de Yak : barre assez dure qui a résisté plusieurs heures aux mastications de mes chien-loups 😉 Ils n’ont eu aucun souci digestif après, je recommande !
  • Panse de bœuf/d’agneau/verte séchée: très appétante! Attention, ça laisse une odeur assez horrible sur les doigts! La panse verte peut créer une diarrhée sur des chiens non habitués, à introduire doucement…
  • poussinFriandises crues: oreilles de porc, de lapin, de bœuf, etc. pied de porc, nerf/cimier de bœuf, poussins. Pour les chiens au barf, les poussins sont la récompense ultime!
  • Racine ou bout de bois: Il convient de faire attention aux morceaux et à l’essence de bois choisie. Il peut y avoir des échardes qui peuvent blesser gravement le chien au niveau de la bouche, ou du système digestif.
  • Autres friandises séchées telles que des tendons d’autruches, des pattes de poulets, des cœurs de poulets, des poumons d’agneau, du foie de bœuf, des poissons, etc.

 

L’idéal dans une optique zéro déchet est l’acquisition d’un déshydrateur (d’occasion idéalement), pour effectuer les friandises soi-même! Sinon on peut aussi déshydrater à l’aide d’un four, mais les résultats ne sont pas toujours concluants.

 

Attention aux os à moelle, régulièrement des chiens se retrouvent avec l’os coincé autour de la mâchoire inférieure. De plus, les os cuits ou crus non charnus sont très dangereux! Il est également recommandé de ne pas donner de la viande crue à un chien aux croquettes, ça risque de causer des problèmes intestinaux.

Je trouve la plupart des articles chez mon boucher ou en vrac en animalerie 😉

IMG_20171217_135434

 

Une alimentation saine et zéro déchet pour nos animaux!

Bonjour,

de nombreuses personnes m’ont demandé de parler de l’alimentation de nos animaux. En effet, les croquettes ou les granulés sont généralement emballés et de qualités très variées. Il semblerait que l’on puisse trouver dans certains pays des croquettes en vrac, mais quid de leur composition?

Dans cet article, j’ai préféré ne pas me focaliser sur l’emballage mais plutôt sur la qualité des aliments. De plus selon moi, un emballage en papier recyclé mais dont les composants toxiques migrent dans les aliments est plus néfaste qu’un emballage en plastique. Ceci est une question de point de vue, chacun est libre d’avoir le sien.

En effet, la démarche zéro déchet entraîne souvent une prise de conscience au niveau de l’alimentation industrielle. Nous faisons alors beaucoup plus attention à ce que nous ingérons qu’auparavant. Pourquoi cela doit-il en être autrement concernant nos animaux de compagnie?

J’ai choisi dans cet article de ne  pas vous conseiller directement un type d’alimentation à privilégier, mais plutôt de vous donner quelques pistes de réflexion 🙂

 

  1. Carnivores

Mes interrogations sur l’alimentation animale ont commencé avec le chien et le chat. Les deux sont considérés comme « sensibles » digestivement et doivent selon les vétérinaires être nourris exclusivement avec des croquettes « sensitives » qui coûtent un bras. Avec ce régime alimentaire, leurs problèmes digestifs ont ainsi fortement diminués mais étaient toujours présents.

J’ai lu le livre Toxic croquettes de Jutta Ziegler, qui est une vétérinaire autrichienne. Elle y explique la participation de l’industrie Pet Food dans la formation nutritionnelle des vétérinaires. Ainsi que l’origine des problèmes de santé récents (type obésité, diabète,etc) rencontrés par de nombreux animaux de nos jours.

Il existe des croquettes et pâtées de plus ou moins bonne qualités, mais dans tous les cas, il faudra choisir le « moins pire ». Pour vous aider dans ce choix, le groupe facebook « Croquettes : comment choisir? » est de très bons conseils avec des fichiers d’explications complets. Il vous aidera à analyser la composition des aliments et à trouver celui qui sera le plus adapté à votre animal.

Si vous souhaitez vous investir davantage et passer vos animaux (chiens, chats et furets) au BARF (Biologically Appropriate Raw Food), qui est un régime composé de viandes crues, d’os charnus, de poissons, d’abats, de fruits et de légumes selon l’espèce. Pour en savoir plus, les sites barf-asso et tribu-carnivore.com sont très bien faits et complets. Ce régime étant constitué de produits les plus naturels possibles, il est le plus adapté au zéro déchet. Toutefois il faut prendre en compte l’approvisionnement de la viande qui est souvent livré emballé et sous vide (selon les fournisseurs), et l’électricité consommée par le congélateur vu la quantité que l’on peut être amener à y stocker pour réduire les coûts.

 

      2. Rongeurs

De même, les rongeurs n’ont pas forcément besoin de granulés pour avoir une alimentation complète et équilibrée. Il ne faut pas hésiter à se renseigner sur les besoins propres à l’espèce, et à adapter au mieux selon ce qu’il est possible de se procurer aisément.

Pour un lapin, ces deux liens ci-dessous devraient vous aider à choisir au mieux:

margueritecie.com : granulés 

margueritecie.com : alimentation naturelle

 

 

IMG_20180309_132936.jpg

 

Tous mes animaux sont passés au BARF (chat et chiens), et la lapine est partie vivre en parc extérieur avec d’autres congénères! Ils n’ont jamais eu un si beau poil et un tel appétit devant la gamelle!

Et vous, comment nourrissez-vous vos animaux? Comment avez-vous choisi leurs alimentations?