Harnais ou collier: lequel choisir?

IMG_20181005_111750On entend actuellement des informations contradictoires entre ceux qui ont toujours éduqués leurs chiens avec un collier, et qui considèrent qu’un harnais c’est uniquement pour tracter, et ceux qui pensent qu’un collier est un objet de torture et qui ne jurent que par les harnais ! Il y a des inconvénients et des avantages à chaque outil, et ce qui conviendra à votre chien et à vous ne correspondra peut-être pas pour d’autres. Dans cet article, je vais essayer de rester neutre et de vous permettre d’effectuer votre choix au mieux.

 

Colliers

Les colliers sont moins chers et offrent une plus grande liberté de mouvement lorsque le chien est détaché ou en marche au pied. Attention cependant, le cou des chiens étant assez similaire au notre, je vous laisse imaginer les douleurs et les dégâts lorsqu’un chien effectue toutes ses balades en tractant avec un collier, ou lorsqu’il se prend des à-coups régulièrement ! Je ne m’attarderai pas sur les colliers étrangleurs et sur les torcatus (ceux à pointes), leurs dommages ne sont plus à démontrer.img_20180816_150818.jpg

Un collier est obligatoire dans la majorité des clubs canins car beaucoup de disciplines se pratiquent avec ce seul outil. Il permet de maîtriser plus facilement son chien car il agit directement sur la direction de la tête, et la sensibilité du cou ne permet « normalement » pas à un chien de tracter aussi fort qu’avec un harnais.

 

  • Collier plat

Le collier plat est le collier basique qu’on voit la plupart du temps. La largeur du collier permet un certain confort: plus le collier est large, plus il est confortable pour le chien. Néanmoins le collier doit rester d’une largeur raisonnable permettant au chien de bouger sa tête.

Il existe en différents matériaux : cuir, nylon, tissu, biothane, etc. On en trouve à tous les prix selon la qualité des composants et la résistance du collier. Il dispose en général d’un mécanisme de réglage et d’une fermeture, ces composants sont souvent les composants fragiles du collier qui seront susceptibles de céder en cas de contrainte.45643529_1354032658064270_2077068196052992000_n.jpg

Par contre, un collier plat reste à la même dimension une fois mis au cou du chien. Ce qui signifie que s’il est réglé trop large, le chien peut en sortir, surtout si son cou est large par rapport à sa tête. S’il est réglé trop serré, il gène le chien en permanence. Si ce collier est laissé en permanence sur le chien, il peut écraser les poils.

  • Collier semi-étrangleur ou martingale

Il existe en métal, en nylon, en corde et en tissus. Ma préférence va à ceux en nylon et en tissus car ils ont une certaine largeur qui est plus confortable pour le chien.  L’avantage de celui en métal, c’est sa solidité lors de jeux entre chiens qui s’attrapent au niveau du cou. Attention par contre aux allergies, que certains chiens peuvent développer à cause des substances qu’il libère.

Ce collier permet en position « lâche » de ne pas serrer le cou et de garder de beaux poils. En position « serrée », lorsque l’on tend la laisse par exemple, il est ajusté au cou, mais il ne doit surtout pas étrangler,  et permet de maintenir le chien correctement. Je le conseille pour des chiens qui tirent au renard (vers l’arrière) lors de crises de panique, en complément d’un harnais trois points dont je vous parlerai ci-dessous.

FB_IMG_1540117379676

J’utilise les colliers rembourrés Manmat pour leur absence de réglage ce qui les rend plus solides, et leur confort.

 

Harnais

Les harnais étaient à l’origine conçus pour des activités spécifiques : traction, sauvetage en mer, portage, randonnée avec sacs de bât,  etc. Récemment avec l’arrivée de méthodes d’éducation canines plus respectueuses et à l’écoute du chien, l’utilisation de harnais s’est popularisée, mais avec énormément de harnais inadaptés à la pratique. Je vais présenter ci-dessous les harnais les plus communs, mais à vous d’observer si le harnais que votre chien porte est adapté !

IMG_20180719_124017

 

  • Harnais en H

Mon chouchou, le harnais de base qui s’est perfectionné avec l’attrait pour les harnais. Il permet une bonne liberté de mouvement à la plupart des chiens, il dégage bien les articulations, et selon les modèles il dispose de nombreux points de réglage. Tous les harnais dont je vais parler disposent de deux attaches : celle sur le dessus et celle devant pour éviter la traction. Celle sur le devant, devra être utilisée uniquement le temps de l’apprentissage de la marche en laisse pour limiter les problèmes articulaires futurs.

Je vais citer quelques modèles que je recommande :

Perfect fit : Chacun de mes chiens en a un ! Il se compose de trois pièces que l’on peut commander séparément pour s’ajuster au plus près de la morphologie de votre chien et il a un rembourrage polaire confortable pour le chien. Si l’on prend des sangles larges, il est très résistant. Ses nombreux clips permettent de le faire accepter plus facilement à un chien qui n’aime pas être manipulé, ou que l’on passe un harnais autour de sa tête. Il encaisse très bien les charges d’Akita Inu ou de chien-loup 😉 Ses défauts sont le manque de poignée, le polaire qui peut vite devenir inconfortable si sale, et l’attache du dos qui touche la colonne et peut gêner le chien.

Junih : Il dispose  de 4 clips pour être enfilable plus facilement pour un chien compliqué, et il a une poignée ! Par contre, il n’existe que 3 tailles ce qui peut être inadapté pour un chien fin et long, ou un chien trapu et court. La gamme de couleur est également asez limitée.

Balance Harness Buckle-Neck de chez Blue-9 Pet Products : Le point fort de ce harnais est le réglage possible de toutes les sangles! Un guide de réglage du harnais est disponible pour qu’il soit confortable et qu’il permette une liberté de mouvements totale. Il dispose de 3 clips ce qui est suffisant pour un chien qui n’aime pas passer sa tête dans le harnais pour l’enfiler. Selon mes restes de mécanique, le nombre de réglage possible doit diminuer la résistance. La largeur des sangles me fait craindre des irritations, surtout si c’est l’anneau du devant qui est utilisé. Il ne dispose pas de poignée.

IMG_20180817_083332

Ruffwear Front Range : Un des harnais de balade les plus recommandé du moment ! Il est confortable, facile à trouver, résistant, avec une poignée….  Il faut l’enfiler par la tête ce qui rebute de nombreux chiens. Le manque de réglage au niveau ventral et dorsal le rend inadapté pour certains chiens ayant par exemple un petit buste. L’attache est située entre les omoplates, ce qui peut être inconfortable pour certains chiens.

True Love Country : Il est équivalent au niveau forme et fonctionnalités au Ruffwear Front Range. Par contre il est moins rembourré, et moins cher.

True Love Forest :  Il a une  longue ligne de dos qui permet une attache sur le dos et pas entre les omoplates. Il a également une ouverture au niveau de l’encolure, ainsi qu’une poignée! Les chiens arrivent plus facilement à en sortir que pour les autres modèles de harnais en H.

True Love Moutain : Il a de fines sangles sur le dessus et bénéficie d’une poignée ! Il convient bien aux chiens ayant un buste fin 😉 Par contre pas de réglage possible au niveau du ventre et pas d’ouverture au niveau de l’encolure.

Comfort Walk Pro de Dog Copenhagen : Il est équivalent au niveau des fonctionnalités au Ruffwear Front Range, mais sa partie ventrale est plus fine, ce qui correspondra mieux aux chiens ayant un poitrail étroit.

Comfort Walk Air de Dog Copenhagen : Il a des sangles fines mais confortables et solides, une ouverture possible au niveau de l’encolure, et une attache pour une médaille. La sangle ventrale n’est malheureusement pas réglable et il n’a pas de poignée.

HARNAIS EN h.png

 

  • Harnais trois points :

Je recommande ce type de harnais pour un chien qui sort de tous les colliers ou harnais, mais doublé par un collier (plat ou semi-étrangleur) ajusté !En effet, certains chiens arrivent à en sortir donc il vaut mieux prévoir plusieurs sécurités. Je le recommande également pour les chiens craintifs, car il enveloppe le corps du chien ce qui contribue à le rassurer ( comme le fonctionnement du Thundershirt). Ces harnais s’adaptent à différentes morphologies grâce aux nombreux réglages possibles.

1528105844961Ruffwear Webmaster :  La poignée est idéalement située pour pouvoir supporter son chien de façon équilibrée et sans le blesser. Par contre il peut s’avérer compliqué à enfiler car le chien doit passer sa tête dedans et ensuite soulever une patte. Ces gestes ne sont pas évidents avec un chien très craintif, ou un chien alité.

J’utilise ce harnais depuis plus d’un an quasiment tous les jours, il commence à montrer des signes d’usure dues aux frottements contre le milieu extérieur, mais il résiste bien et m’a permis d’aider Isaac à se mouvoir lorsqu’il était en fin de vie.

oria-2.jpgWolters Harnais Professional No Escape : harnais en sangles nylons avec plusieurs attaches plastiques, il me semble moins résistant et moins confortable pour le chien. Mais il est également plus accessible en terme de prix 😉

 

  • Julius K9

39012667_285414172259732_7117446784468647936_nLe Julius K9 est LE harnais que l’on voit partout, qui donne une impression de solidité, de sécurité, pratique à enfiler, idéal pour tenir le chien grâce à sa poignée et personnalisable grâce aux patchs.  Malheureusement la plupart des chiens arrivent à en sortir facilement, pour éviter cela la marque propose un accessoire supplémentaire une « ceinture de renfort » qui relie le plastron et la sangle ventrale en passant entre les pattes avant. Mais cet accessoire rend le harnais moins rapide à enfiler.

Il était à l’origine conçu pour les chiens de travail, donc son objectif n’était pas forcément de laisser une liberté de mouvement parfaite pour les balades. Il est actuellement l’objet de nombreuses critiques l’accusant de limiter les mouvements des épaules, et donc d’abîmer les articulations. Certains ostéopathes canins le déconseillent car ils observent chez les chiens qui tractent/tirent avec, « de l’arthrose prématurée sur certaines vertèbres thoracique » ( Animanuel-thérapie : Bien-Être Animalier).39121301_10217658591755999_8127846379247632384_n.jpg

 

  • Animalin

Le harnais Animalin a été conçu par Catherine Collignon en tant que harnais anti traction. Lorsque le chien est attaché par la boucle de devant et qu’il exerce une traction, la sangle à l’avant se resserre par un effet martingale, et le chien est détourné. Cet effet martingale exerce une action sur les antérieurs, et agit sur les articulations qu’il peut abîmer. De plus, en entraînant le harnais vers l’avant, les sangles derrière les coudes s’avèrent irritantes pour le chien. C’est en partie pour tout  cela que je le conseille uniquement sur du chien adulte, le temps de l’apprentissage de la marche en laisse.naia animalin

De plus, lorsque la laisse est attachée à l’arrière du harnais, la sangle avant limite le mouvement des épaules de la même manière que le Julius K9, car ils sont tous deux des harnais de type norvégien. Quel que soit le lieu d’attache, ayant la même forme que le Julius K9, il est facile pour les chiens d’en sortir.

 

 

  • Easy-walk

Le harnais easy-walk est uniquement un harnais anti-traction qui fonctionne par effet martingale comme le harnais Animalin. Il dispose uniquement d’une attache devant, et a un prix plus abordable.

18010008_408761762833398_1029753854751453896_n.jpg

Quel matériel utilisez avec votre animal ? Pourquoi ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s